Jean-christophe Lagarde : des hypocrisies françaises aux mensonges à Drancy

Il l’avait déjà expliqué lors d’une séance au conseil municipal, portant notamment sur l’officialisation de la vocation exclusive de mosquée de la toute nouvelle ex-salle polyvalente de Drancy Avenir (l’une des deux séances qui n’ont pas été publiées sur le site officiel de la municipalité), il l’a apparemment confirmé au journal Le Parisien le 6 septembre : Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy, nouveau grand pourfendeur des hypocrisies françaises, (du moins dans son livre de l’été), ment délibérément aux Drancéens, pour le bien commun, pour notre bien, car nous autres, Drancéennes et Drancéens, voyez-vous ne sommes  certainement pas capables de penser, de réfléchir par nous-mêmes, nous ne savons pas nous tenir, il faut faire les choses qui paraissent sensibles, dans notre dos, discrètement, en nous mentant sur la réalité, pour que nous puissions uniquement, une fois que tout est fait, reconnaître avec admiration que c’était en effet ce qu’il fallait faire. . .

Mais quel est ce maire qui semble prendre ses administrés pour des brutes incultes et non douées de pensée ?

Faut-il qu’une certaine droite se sente à ce point installée, faut-il qu’un homme politique se sente à ce point investi d’une mission quasi-divine, d’une supériorité sans appel sur les habitants de « sa » ville, d’un paternalisme achevé, pour en arriver là !

Mais qu’est-ce que c’est que cette façon de faire ? Nous savions déjà Jean-Christophe Lagarde peu en phase avec le concept de démocratie participative, cette chose bizarre à ses yeux et qui voudrait dire que le peuple puisse participer aux choses de la la ville dans laquelle il habite, plus d’une fois tous les 6 ans, lorsqu’il s’agit de glisser un bulletin dans l’urne. Quelle idée saugrenue ! « Votez, puis dormez 6 ans ! »

Mais là, c’est quand même un cran de plus dans le mépris affirmé de la citoyenneté de chacune et de chacun, c’est l’affirmation d’une certaine attitude de celui qui pense que tout lui est devenu acquis et que lui seul, au-dessus de la mêlée, a reçu des votes de ses concitoyens le pouvoir de faire ce qu’il veut, de les mener où il veut, en les maintenant dans une ignorance orchestrée, parce qu’ils ne savent pas ce qui est bon pour eux, parce qu’ils ne sont pas suffisamment intelligents pour entendre et comprendre les raisons de tel ou tel projet afin de s’exprimer et donner une opinion digne d’être prise en considération. Et bien NON ! Avec Jean-Christophe Lagarde, c’est « Dormez Drancéennes, dormez Drancéens, ma police municipale veille sur vous, je m’occupe du reste, de tout le reste et vous verrez après comme j’avais raison. »

Êtes-vous d’accord avec cette façon de faire ? Sommes-nous condamnés à être les moutons de notre berger -menteur Jean-Christophe Lagarde ? Quel sera votre prochain mensonge, Monsieur Jean-Christophe Lagarde ?

Quelque soit le fond de l’affaire, ce n’est pas une façon de faire, Monsieur le maire. J’ose espérer que vous réfléchirez à vos actes et que vous vous rendrez compte que la démocratie, qui vous a porté à la plus haute marche de notre ville, qui vous a offert une nouvelle fois cette écharpe tricolore qui orne votre costume, mérite le respect le plus absolu, nécessite de vous une conduite exemplaire et un effort de tous les instants pour expliquer, échanger, écouter vos concitoyens et habitants de votre ville, y-compris au delà des seuls 42 conseillers municipaux qui forment votre majorité absolue au Conseil municipal.

Assumez vos choix au grand jour, n’ayez pas peur de votre ombre ni de la notre, nous aussi Drancéennes et Drancéens, avons reçu à la naissance les dons merveilleux de l’intelligence et du coeur.

Vous devez à votre ville, non pas cette sorte de gouvernement par le mensonge soit disant éclairé, mais une direction claire, précise, transparente et ouverte des affaires de la ville et des ses habitants.

Gilles Saulière, Conseiller municipal d’opposition socialiste.

Publicités

4 Réponses vers “Jean-christophe Lagarde : des hypocrisies françaises aux mensonges à Drancy”

  1. Lagarde dit qu’il ne nous a pas menti (drancéens) lors du conseil municipal. Il aurait menti au journaliste du Parisien. La preuve il l’avait dit au journaliste de l’express 6 mois avant.

    Bon alors Lagarde tu dis la vérité aux journalistes ou non ????

    En tout cas, moi citoyen, j’ai une salle municipale qui devient une mosquée municipale et c’est pas Pinoccio qui me le dit mais le Maire de Drancy…

    Et il dit quoi le Préfet ???

  2. ou sont vos arguments jai lu attentivement je n’ai rien trouvé c ‘est vraiment écrire pour écrire je suis un drancéen et j’ai vu l’évolution positive de drancy ce que la gauche na pas réussi a faire en 50ans mr lagarde la fait en 6ans je comprend votre deception mais vous aviez eu le temps et pour finir il a été elu democratiquement a ce que je sache .CORDIALEMENT ( un drancéen)

Rétroliens/Pings

  1. Drancy d’avenir - septembre 27, 2008

    […] Jean-christophe Lagarde : des hypocrisies françaises aux mensonges à Drancy […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :