Tribune des élus socialistes au Conseil municipal dans Drancy Immédiat n°261 du 1er au 15 novembre 2013

Pourquoi Drancy ne s’est-elle pas jointe aux puissantes communautés d’agglomération qui l’entourent ? Pourquoi recroqueviller Drancy sur elle-même en entrainant avec elles, les 2 autres petites villes de droite d’à côté, pour des raisons purement partisanes qui ressemblent fort exclusivement à un regroupement politicien de droite ? C’est se priver en tous cas de la puissance ce procure les grandes communautés d’agglomération…

Voici, sur ce sujet, le texte de la rubrique de l’opposition socialiste publiée dans Drancy Immédiat n°261 du 1er au 15 novembre 2013 :

L’union fait la force.  Notre département n’est pas le plus favorisé de tous, n’est-ce pas. Pour nous défendre, pour accroître nos chances d’offrir les meilleurs chances à nos habitants, nos jeunes, nos entreprises, il est nécessaire de nous regrouper, d’unir nos forces, au delà des appartenances politiques et des jeux politiciens. Beaucoup l’ont compris et nos voisins, les villes voisines, l’ont mis en œuvre. A l’est et au sud est de Drancy, 9 villes se sont regroupées pour près de 400.000 habitants. A l’ouest et au sud ouest de Drancy, 9 autres villes se sont regroupées, elles aussi pour un peu plus de 400.000 habitants. Ces grosses communautés d’agglomérations, regroupant d’importants moyens, composées de villes de gauche, PS, PC, écolo et de villes de droite, se sont unies pour le meilleur.
Et nous ? Hélas, nos responsables ont d’autres priorités. Notre petite communauté d’agglomération étriquée, regroupe 3 villes uniquement, les 3 seules villes de droite qui se jouxtent, et dont les 3 maires de droite ont préféré les recroqueviller sur elles-mêmes plutôt que de participer avec les autres villes voisines à l’appel du regroupement des forces pour le meilleur de tous, en dehors de tout considération partisane. Dommage pour nous autres, les 90.000 habitants que nous sommes, enfermés par l’aveuglement de ceux qui ont peur de se mélanger aux autres. Nous, nous regardons passer les trains, tous les trains…
Le reste, ce n’est pas pour nous.

Gilles Saulière,
Président du groupe socialiste au Conseil municipal de Drancy

Publicités

Pas encore de commentaire... Lancez-vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :